Brassage U13 garçons

Brassage U13 garçons

Premier véritable test pour les apprentis footballeurs, le rassemblement initié par le district de Provence qui s’adressait aux garçons nés en 2004. Il y avait du beau monde sur et autour du terrain Arsène Manelli des Caillols.

 

 

Mercredi après-midi, sur le stade Arsène Manelli des Caillols, a donc eu lieu le premier brassage des U13 garçons.
Pourquoi ce terme un peu barbare de brassage qui, dans notre bon vieux dictionnaire Larousse, signifie mêler, être mêlé. C’était bien le cas sur ce synthétique que le président Yves Ciccullo (présent une bonne partie de cette opération) a longtemps attendu.
Il y a eu deux sessions qui réunissaient chacune une cinquantaine de jeunes qui se sont battus pour exister. Car c’était bien le cas, exister pour être vu et poursuivre l’aventure qui vous mène vers le Graal, devenir professionnel.
Ce n’est que le début, mais il faut bien en passer par là, même si tous les présents n’ont pas tous les mêmes motivations. Certains, très peu, sont déjà en route pour la gloire, ils ont signé un contrat avec un club pro ou vont le faire. D’autres ont attiré l’œil de recruteurs qui ne manqueraient un tel rassemblement pour rien au monde.
Les statistiques étant ce qu’elles sont, il y a en France 2 millions de licenciés et un peu plus de 1000 joueurs professionnels. Le taux de réussite pour passer pro est proche de 3%, le taux de chômage est très élevé, plus de 15%.
Alors parents, ne vous énervez pas, ne vous énervez plus si vous êtes approchés par quelqu’un qui vous veut du bien. Votre fils a peut-être des qualités à l’heure actuelle, mais rien ne dit, ou plutôt, tout porte à penser, qu’il a peu de chances de réussir dans ce beau métier.
3% disait-on plus haut ! Si ma calculette ne me trompe pas, deux sessions de cinquante jeunes doit représenter pas loin de 100 personnes. Alors environ trois seulement de ces apprentis auront peut-être la chance de signer ce fameux contrat. Si l’on sait que pour l’un d’entre c’est déjà fait, il ne reste plus que deux places.

Pour ne pas perdre espoir en votre descendance, certaines générations sont meilleures que d’autres, ou pires.
Bichonnez votre poupon, laissez-le s’amuser, prendre du plaisir, arrêtez de lui dire qu’il sera le nouveau Messi.
Nous approchons de Noël et souhaitons tous que le vieux monsieur à la barbe blanche vienne exhausser tous nous vœux. Mais au fond de nous mêmes, nous savons bien que le Père Noël est une ordure. Et qu’il ne pourra pas tenir sa promesse, à savoir que la centaine d’enfants qui s’est éclatée hier au Caillols devienne professionnel.

Demain la liste des participants avec quelques photos.

 

Des infos à faire passer ?

Contactez-nous

Cagnotte

Footamat.info ne fonctionne pas sans vous. Aidez-nous à relater de l'actualité du football amateur dans le sud en participant à notre cagnotte.

 

Participer à la cagnotte en ligne
Si vous souhaitez être partenaire et diffuser votre publicité ci-dessous, contactez-nous en cliquant ici

Publicité

Le calendrier de nos publications

décembre 2016
L M M J V S D
« Nov   Jan »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031